Dans les certitudes ruinées d'une vie infamante
Je creuse le tombeau de Narcisse
Enivrant mon esprit de pensées dissonantes
Qui enchainent mon corps au temple de l'Hybris
La stase neuronale délabre les méandres
D'une âme annihilée à l'existence éteinte
Dont bientôt l'étincelle se répandra en cendres
Sur ce siècle abimé en une triste complainte

Je me joue du silence et de l'ombre qui teintent
Mes douces insomnies de désirs faméliques
La solitude m'enserre et sa divine étreinte
Par un soupir amère me noie dans le tragique
Huldr Skyggeskogen

You may also like

Back to Top